DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les autorités accusées de lenteur après le crash de l'avion de Spanair

Vous lisez:

Les autorités accusées de lenteur après le crash de l'avion de Spanair

Taille du texte Aa Aa

En Espagne, après le crash de l’avion de Spanair mercredi, la colère des familles de victimes vient s’ajouter à leur tristesse. Les autorités sont en ce moment en plein travail d’identification des corps, un travail qui devrait être terminé d’ici quarante-huit heures.

Cinquante corps ont pour l’instant été rendus à leurs familles, mais pour beaucoup, l’attente est insupportable : “Ils nous mentent, déclare Javier Nunez. Je veux retrouver mes proches, les deux enfants et le petit fils que j’ai perdu. Ça fait trois jours et Spanair ne me donne rien. Je ne veux pas des politiques de mon côté. Ce que je veux c’est une solution, ce serait le mieux, vous ne croyez pas ? Une explication… Puisqu’ils n’ont pas pu empêcher ce qui est arrivé, il faut trouver des solutions”.

La numéro deux du gouvernement espagnol, Mme de la Vega, a rendu visite aux familles des victimes et promis que la lumière serait faite sur l’accident. L’enquête devrait durer au moins un mois, les boîtes noires de l’appareil n’ayant pas encore été analysées. Une cérémonie religieuse officielle doit avoir lieu lundi à Madrid en la cathédrale de l’Almudena.