DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Soulagement en Géorgie après le retrait des troupes russes

Vous lisez:

Soulagement en Géorgie après le retrait des troupes russes

Taille du texte Aa Aa

Pour ce premier jour après la fin de l’occupation de l’armée russe, les habitants et les militaires de la base de Sénaki ont de nouveau hissé les couleurs géorgiennes.

A Gori dans une autre base, les militaires ont là aussi repris possession de leurs locaux vandalisés par les soldats russes. Ces derniers ont également déchiré les photos du président géorgien Saakachvili et ostensiblement enlevé l’Ossétie du Sud de la carte de la Géorgie.

Dans la ville stratégique de Gori située à 76 km de la capitale Tbilissi, la police géorgienne a repris le contrôle après plus d’une semaine d’occupation. La majorité des 70 000 habitants qui avaient fui la ville regagnent avec lenteur leurs foyers parfois détruits.

La vie reprend donc peu à peu son cours avec même des marchés où les habitants font part de leurs sentiments.

Ce vieil homme explique ainsi que “les russes ont considéré son village de Kurta comme le leur et il a été horrifié par cela”. Autre réaction celle de ce jeune homme : “Le défi le plus important maintenant, c’est de reprendre le contrôle des villages qui étaient sous notre juridiction avant le conflit et de reconstruire ce qui a été détruit”.

Outre la reconstruction, il faut aussi déminer toutes les zones afin d‘éviter de nouvelles victimes. Un travail très lent qui vient tout juste de commencer comme à Gori.