DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Pour l'Ukraine, le temps presse, il faut vite adhérer à l'OTAN

Vous lisez:

Pour l'Ukraine, le temps presse, il faut vite adhérer à l'OTAN

Taille du texte Aa Aa

C’est ce qu’a redit le président Viktor Iouchtchenko lors des célébrations ce dimanche du 17e anniversaire de l’indépendance de l’Ukraine.

C’est le seul moyen de protéger “la vie et la bien-être de nos enfants et petits-enfants”, a t-il déclaré.

Le conflit, qui vient de s’achever, mais dont les braises ne sont pas éteintes, entre la Géorgie et la Russie, préoccupe Kiev, dont les relations avec Moscou sont rarement sereines.

L’Ukraine héberge d’ailleurs sur son territoire une base navale, à Sébastopol, partagée depuis 1997 entre les flottes russe et ukrainienne. C’est de là que sont partis plusieurs vaisseaux russes pour se rendre la semaine dernière en Géorgie.

A leur retour, des manifestants soutenant Kiev d’une part, et Moscou d’autre part, se sont retrouvés face à face… Symbolisant bien ce noeud stratégique de la nouvelle guerre d’influence est-ouest qu’est la ville de Sébastopol.

Prochaine étape pour l’Ukraine, et la Géorgie d’ailleurs, obtenir le statut de candidat officiel à l’adhésion de l’OTAN.