DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Crash aérien au Kirghiztan : près de 70 morts

Vous lisez:

Crash aérien au Kirghiztan : près de 70 morts

Taille du texte Aa Aa

Une nouvelle catastrophe aérienne fait des dizaines de morts. Elle s’est produite dimanche soir au Kirghiztan, une ex-République soviétique d’Asie Centrale. Après un atterrissage d’urgence, ce Boeing 737 a été presque entièrement ravagé par les flammes. Il venait de quitter l’aéroport de Bichkek, la capitale khirghize à destination de Téhéran, en Iran. On attend toujours la confirmation du nombre exact de victimes. Un dernier bilan évoque 68 morts et une vingtaine de rescapés.

5 minutes seulement après son décollage, l’appareil aurait subi une brusque dépressurisation. Il a été contraint de se poser en urgence dans un champ non loin de l’aéroport, avant de s’embraser. Il n’y a pas eu d’explosion, ont tenu à préciser les autorités. L’avion appartenait à la compagnie privée kirghize Itek Air. Itek Air qui figure sur la liste noire des compagnies aériennes interdites d’exploitation au sein de l’Union européenne. Environ la moité des passagers étaient des ressortissants étrangers, originaires d’Iran, de Chine, de Turquie et du Canada.

Ce drame aérien intervient quatre jours seulement après celui de l’aéroport de Madrid qui a fait 154 morts.