DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Denver, centre de l'Amérique pour une convention démocrate qui fera date

Vous lisez:

Denver, centre de l'Amérique pour une convention démocrate qui fera date

Taille du texte Aa Aa

Denver au Colorado sera durant 4 jours le centre des Etats-Unis, en accueillant la convention démocrate, quelques jours avant celle des républicains à Minéapolis. Un évènement placé sous le signe de la démesure avec un budget monumental de 60 millions de dollars et 50 000 participants dont 15 000 journalistes. Une gigantesque foire politique entièrement acquise à la cause d’un candidat qui sera désigné officiellement à ce moment-là.

Cette désignation, c’est le but d’une convention américaine. Une formalité plutôt, car le nom du candidat qui concourrera pour la présidentielle est connu depuis la fin des primaires et caucus. Mais bien sûr cette année, cette nomination a une dimension particulière : “C’est un évènement dans toute l’histoire de l’Amérique, dit cet analyste. La nomination d’un candidat noir, c’est vraiment une rupture… Je crois que son discours suscitera l’attention comme en 60 celui de John Kennedy, qui représentait l’arrivée d’une nouvelle génération, ou celui de Roosevelt, en 1932.”

Les conventions américaines, une vieille tradition. 1832 pour la première démocrate, 1853 pour la première républicaine. Une institution, qui, à quelques rares exceptions a marqué l’histoire. Nul doute que celle de Denver en fera partie, avec un moment fort, le discours de Michelle Obama, que l’on dit très influente. Pour Barak Obama le challenge est crucial. Il lui faut réconcilier un parti démocrate déchiré par les primaires et se montrer de taille à diriger les Etats-Unis.

Pour le porte- parole de la convention, Obama en est capable : “Ce qui rend cette convention unique, et le sénateur Obama unique, dit-il, c’est qu’il a fait une priorité de sa campagne d’amener du sang neuf au gouvernement, et à la convention, il a dit que ce n’est pas sa convention, mais la convention de l’Amérique.”

La convention est aussi l’occasion pour des centaines d’associations et de lobbies de faire entendre leur voix, et à Denver, les pacifistes ne seront pas les moins actifs…

Point d’orgue de cette grand messe, le discours. Il aura lieu dans ce stade de la ville. C’est là qu’ Obama acceptera l’investiture de ses pairs, et entrera officiellement dans l’histoire.