DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Moscou lance une offensive contre la Géorgie mais cette fois via le Parlement russe

Vous lisez:

Moscou lance une offensive contre la Géorgie mais cette fois via le Parlement russe

Taille du texte Aa Aa

La Douma et le Conseil de la Fédération ont réclamé aujourd’hui une reconnaissance d’indépendance pour l’Ossétie du sud et l’Abkhazie, les deux régions séparatistes géorgiennes. Les parlementaires ont adopté une déclaration appelant le président russe à reconnaître l’indépendance des deux territoires. Les présidents des deux régions séparatistes ont assisté au vote.

“Je vous demande d‘établir la justice historique pour le futur de nos deux peuples, pour le développement stable de tout le Caucase, a déclaré le président d’Abkhazie Sergei Bagapsh. Votre décision doit créer la base de ce futur. Il n’y a pas d’autre chemin pour l’Abkhazie ni pour l’Ossétie du sud. On ne retournera jamais vers le passé.”

Une reconnaissance officielle par le Kremlin prendrait le contrepied de la position des Occidentaux qui réclament le respect de l’intégrité territoriale de la Géorgie.
Moscou pourrait ne pas donner suite aux résolutions adoptées par le parlement comme il l’a déjà fait dans le passé. Mais il peut aussi s’en servir comme moyen de pression dans ses négociations futures avec les Occidentaux sur le statut des forces russes dans les régions séparatistes.
Le président géorgien a estimé aujourd’hui qu’une reconnaissance par le Kremlin serait “une tentative de changer les frontières de l’Europe” qui aurait “des conséquences désastreuses”.