DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

la Russie affronte la colère américaine et européenne

Vous lisez:

la Russie affronte la colère américaine et européenne

Taille du texte Aa Aa

Echanges à fleuret moucheté entre diplomates russes et américains devant le Conseil de Sécurité des Nations Unis. Washington ne digère pas l’attitude de Moscou dans le conflit géorgien. Et le ton ne cesse de monter à l‘égard de la Russie qui a reconnu mardi les régions séparatistes géorgiennes comme indépendantes. Au point que la Maison Blanche brandit des menaces. Celle notamment de revoir le niveau de ses relations avec Moscou, en concertation avec ses partenaires internationaux.

Poutine, lui, balaye cette agressivité diplomatique. Et contre attaque. Au cours d’une intervention, le premier ministre russe n’a pas hésité à affirmer que les Etats-Unis auraient orchestré le conflit en Géorgie. Leur but : favoriser par ce climat tendu un des candidats à l‘élection présidentielle.

L’Europe, elle, craint d‘être privée de pétrole russe et avance en ordre dispersé. Certains états membres, à l’est notamment, plaident pour des sanctions lors du sommet extraordinaire de Lundi. D’autres, comme la France ou l’Italie, avancent l’hypothèse de mesures coercitives différentes. Stratégie qui semble pour l’heure privilégiée.

Sur le terrain, les troupes russes ne bougent pas d’un iota. On les croise toujours dans le port géorgien de Poti.