DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le maire de la Nouvelle Orléans ordonne aux habitants de partir

Vous lisez:

Le maire de la Nouvelle Orléans ordonne aux habitants de partir

Taille du texte Aa Aa

‘‘L‘évacuation de la ville est obligatoire’‘. Ordre du maire de la Nouvelle Orléans alors que l’ouragan Gustav se profile à l’horizon. Depuis hier, des files de voitures surchargées tentent de partir, 3 ans après la catastrophe provoquée par l’ouragan Katrina. Ray Nagin, le maire de la ville, n’hésite pas à qualifier Gustav de tempête du siècle. ‘‘C’est la mère de toutes les tempêtes, a-t-il dit lors d’une conférence de presse. Cette tempête et si puissante… Et elle gagne en intensité chaque jour. Je ne suis pas sûr que nous ayions déjà vu quelque chose de semblable. Il y a de quoi avoir peur. Vous devez vous sentir concernés. Vous devez prendre vos affaires et partir de la Nouvelle Orléans. Sans attendre.’‘

Et Ray Nagin prévient : ceux qui resteront seront livrés à eux-mêmes. En bus, en train ou en voiture, plusieurs milliers de personnes sont déjà parties. Les évacuations vont se poursuivre tout le week-end. La population a décidé de ne pas attendre le dernier moment comme en 2005 lors du passage dramatique de Katrina. ‘‘Katrina a détruit ma maison, témoigne une femme sur le départ. Après, je suis revenue ici, à la Nouvelle Orléans. J’ai déménagé à l’est de la ville et maintenant je dois partir à nouveau. Cette fois-ci je ne reviendrai pas. Je ne pourrais pas m’installer ici encore une fois. C’est beaucoup trop stressant.’‘

Quelques habitants résistent toutefois encore. Les supermarchés sont pris d’assaut. Les hôtels ont eux demandé à leurs clients de partir. L’aéroport sera fermé demain. Pour la Louisiane comme pour le Texas, le président Bush a déclaré l’Etat d’urgence.