DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Nouvelle-Orléans, ville fantôme.

Vous lisez:

La Nouvelle-Orléans, ville fantôme.

Taille du texte Aa Aa

Deux millions d’habitants ont fui la métropole. Routes, gares et aéroports ont été pris d’assaut, jamais une ville américaine n’avait connue pareille évacuation. Plusieurs milliers de gardes nationaux et de policiers sont mobilisés dans la ville en prévision d‘éventuelles opérations de sauvetage. Une dizaine de milliers d’irréductibles ont décidé de rester sur place.

Ceux qui sont restés, sont barricadés dans leurs maisons avec des réserves d’eau et de nourritures. D’autres se sont installés dans des gymnases et des hôtels. Ici, pas question de répéter les erreurs du passé, lors du passage de Katrina. Un maximum de mesures préventives ont été mises en place comme un couvre-feu sur la ville et une tolérance zéro pour les pillards.