DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les habitants de La Nouvelle-Orléans en quête d'hébergement

Vous lisez:

Les habitants de La Nouvelle-Orléans en quête d'hébergement

Taille du texte Aa Aa

Les villes de Louisiane comme des états alentour sont saturées de réfugiés. Les habitants de La Nouvelle-Orléans ont fui où ils pouvaient. Ils s’entassent dans des centres d’hébergement ou des hôtels. Les secours s’organisent mais il manque encore du matériel.

Dans la ville de Shreveport, à 550 km de La Nouvelle-Orléans, certains n’ont toujours pas trouvé de quoi se loger. “Tout ce qu’ils nous ont dit, témoigne une déplacée, c’est qu’ils ne pouvaient pas nous recevoir car tout est complet. Ils essaient de nous trouver un autre endroit où aller”. Dans la ville de La Nouvelle-Orléans, désormais “fantôme”, le maire a décrété un couvre-feu. Il a averti les éventuels candidats au pillage qu’ils iraient “directement en prison”.

“Les habitants qui restent pensent que c’est quand même mieux d’acheter une arme, explique la propriétaire d’un magasin, parce qu’ils se rappellent ce qui s’est passé la dernière fois, pour Katrina”.

Avant que le pire n’arrive, des fusillades un peu partout dans La Nouvelle-Orléans, près de 2.000 gardes nationaux se tiennent prêts à intervenir.