DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'état d'urgence est décrété en Thaïlande

Vous lisez:

L'état d'urgence est décrété en Thaïlande

Taille du texte Aa Aa

Les émeutes ont fait hier un mort et des dizaines de blessés à Bangkok, la capitale.

Supporters du gouvernement et opposants se sont affrontés pendant plusieurs heures aux abords du siège du gouvernement, dans les pires violences qu’ait connues la Thaïlande depuis mai et le début de la campagne lancée contre le Premier ministre.

L’armée a du intervenir pour séparer les deux camps. 400 militaires ont été mobilisés mais ils n’ont pu déloger personne du siège du gouvernement, occupé depuis une semaine.

Plus tôt dans la journée, une bombe de faible puissance avait explosé sans faire de blessé, un geste pour l’instant non revendiqué.

C’est la pluie qui a finalement calmé les esprits dans la soirée.

L’opposition au gouvernement a appelé à une grève nationale pour mercredi, d’abord dans les entreprises publiques, afin de forcer le Premier ministre à démissionner.

Samak Sundaravej est accusé de vouloir abolir la monarchie et restaurer la république en Thaïlande.