DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Nouvelle Orleans a tenu bon

Vous lisez:

La Nouvelle Orleans a tenu bon

Taille du texte Aa Aa

Gustav n’a pas inondé la ville comme on pouvait le craindre. Rétrogradée en tempête tropicale, la dépression a frappé les côtes de la Louisiane hier et a causé de nombreux dégâts. Plus de 700.000 foyers sont sans électricité.

Le plus important, les digues qui protègent la ville ont tenu bon et les craintes d’un nouveau Katrina ont presque disparu. En 2005, les digues avaient cédé et 80% de la Nouvelle Orléans avait été noyée.

“Il existe toujours un danger à cause du vent, des vagues qui continuent et de la pression énorme à laquelle sont soumis les digues et les barrages, explique cet officier en charge de la surveillance de la zone. Tant que ça ne se calme pas il y a danger, mais nous avons confiance dans le fait que ces édifices vont resister à l‘érosion et la pression”.

Quasiment vidée de ses habitants depuis deux jours, la Nouvelle Orleans ne déplore aucune victime.

Gustav, qui se dissipe doucement, se dirige maintenant selon un axe nord-ouest vers le Texas, où s’est rendu le président américain. Trois ans après la catastrophe de Katrina, George Bush a choisi cette fois de prendre les devants et de venir superviser les opérations de protection de la population.

Près de deux millions de personnes, évacuées de la Nouvelle Orléans et d’autres localités de Louisiane, attendent en tous cas toujours de pouvoir rentrer chez elles et constater les dégâts.