DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'agenda social renouvelé de Bruxelles ne soulève pas l'enthousiasme au Parlement européen

Vous lisez:

L'agenda social renouvelé de Bruxelles ne soulève pas l'enthousiasme au Parlement européen

Taille du texte Aa Aa

Oui à un nouvel agenda social européen à condition qu’il aille plus loin dans la défense des droits sociaux… Les eurodéputés ont accueilli avec un enthousiasme mesuré ce paquet de propositions de la Commission qui concerne la lutte contre les discriminations, le fonctionnement des comités d’entreprise européens ou encore les soins transfrontaliers. Le commentaire du socialiste Alain Hutchinson :

“Nous avions demandé qu’il y ait un certain nombre de garanties sur l’enseignement, sur la culture, sur la santé, sur un certain nombre de domaines que nous croyons relever de la protection sociale des citoyens européens. Nous n’avons pas de propositions législatives en la matière. Nous n’avons aucune communication, c’est totalement insuffisant.“¨

Plus de concret donc. C’est ce qu’attendent nombre d‘élus, l’hémicycle étant appelé à voter ce paquet à la fin du mois. Pour Philip Bushill-Matthews, élu du Parti populaire européen, l’accent doit aussi être mis sur un autre domaine :

“Pensons à l’importance des petites et moyennes entreprises. L’attention qui est portée à leur rôle est insuffisante. Ce sont des employeurs et elles représentent parfois le plus grand nombre d’employés dans un pays. Nous devons écouter les voix des petits acteurs, des vrais gens, plutôt que d‘écouter seulement les grosses entreprises et les grands syndicats.”

Les Vingt-sept peinent généralement à se mettre d’accord sur des normes sociales communes. D’où la tentative de relance avec cet agenda, qui fait de la lutte contre les discriminations, y compris en dehors du marché du travail, l’une de ses grandes priorités.