DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

George W.Bush, guest star de la convention républicaine

Vous lisez:

George W.Bush, guest star de la convention républicaine

Taille du texte Aa Aa

Un invité peut-être pas si encombrant à la convention républicaine. George W. Bush a apporté son soutien mardi à John McCain. Une intervention courte via une vidéo-conférence alors que le président américain termine son mandat en battant des records d’impopularité. “J’ai occupé le bureau ovale, j’ai étudié les comptes-rendu des services secrets, l‘évaluation des menaces, les rapports de nos commandants sur les lignes de front. J‘étais debout sur les ruines de nos immeubles détruits par des assassins et j’ai promis aux survivants que je ne les laisserai jamais tomber. Je sais les choix difficiles qui reposent entièrement sur les épaules d’un président. La vie de John McCain l’a préparé à ces choix. Il est prêt à diriger notre pays.”

Très applaudi, le président a laissé la place à un autre soutien de poids pour John McCain: Joe Lieberman. L’ancien co-listier démocrate d’Al Gore en 2000 a aujourd’hui rompu avec sa famille politique d’origine. Sénateur indépendant du Connecticut, il est venu dit-il pour défendre son ami : “Pourquoi en fin de compte, un démocrate comme moi serait à une convention républicaine comme celle-ci ? La réponse est simple. Je suis ici ce soir pour soutenir John McCain car le pays compte plus que le parti.”

A deux mois de la présidentielle américaine, les républicains espèrent marquer des points mais ils font les frais d’une tempête médiatique provoquée par Sarah Palin. La co-listière de John McCain fait l’objet d’une enquête pour délit d’influence et sa fille, mineure, est enceinte. Une mauvaise publicité pour le camp républicain que la gouverneur de l’Alaska tentera mercredi soir d’effacer lors de son premier discours à la convention.