DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Angola retourne aux urnes après 16 ans sans élection

Vous lisez:

L'Angola retourne aux urnes après 16 ans sans élection

Taille du texte Aa Aa

C’est un scrutin historique. Demain, 8 millions de personnes vont voter en Angola pour choisir leurs députés lors des premières législatives organisées depuis la fin de la guerre civile, il y a 6 ans. Hier, des centaines de milliers de militants du MPLA se sont réunis pour un dernier meeting. Le parti au pouvoir est le grand favori des élections. Ce scrutin pourrait se transformer en test de popularité pour le chef de l’Etat, José Eduardo Dos Santos, à un an de la présidentielle.

Depuis son indépendance en 1975, l’Angola a traversé 27 ans de guerre civile. En 1992, une trève avait permis d’organiser des législatives avant que les combats ne reprennent de plus belle. Les ennemis d’hier se retrouvent aujourd’hui face à face dans les urnes. L’Unita, issu de l’ancienne rébellion, apparaît comme le principal adversaire du MPLA. Son leader, Isaias Samakuva, plaide pour un renouvellement de la vie politique alors que le MPLA était déjà au pouvoir en 1975.

Pendant la campagne l’opposition a dénoncé des intimidations de la part du MPLA, omniprésent dans les médias du pays. Ce qu’ont déploré les observateurs européens présents sur place pour ces élections. Ils ont toutefois jugé ‘‘paisible’‘ le climat de cette campagne.