DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le torchon brûle entre la Première ministre et le président

Vous lisez:

Le torchon brûle entre la Première ministre et le président

Taille du texte Aa Aa

La Première ministre ukrainienne, Ioulia Timochenko, reproche au Président Iouchtchenko d‘ébranler la coalition gouvernementale après le retrait de son parti. Parti qui entend protester contre la réforme adoptée mardi et qui réduit les pouvoirs du chef de l’Etat.

“La vraie raison de cette guerre déclarée par le président, à moi personnellement et à toute la coalition démocratique, est malheureusement la lutte pour sa victoire à la prochaine présidentielle
en 2010”, déclarait hier la chef du gouvernement.

Ce que le président, Viktor Iouchtchenko, accepte mal, c’est que sa Première ministre se soit alliée à l’opposition pro-russe pour faire adopter la réforme controversée :

“J’utiliserai mon droit de dissoudre le Parlement si une coalition existante de facto entre le bloc Timochenko et les forces pro-russes n’est pas créée officiellement d’ici un mois”, rétorque Iouchtchenko.

Les députés ont en effet trente jours pour former une nouvelle coalition. A l’issue de cette période, le président a le droit de dissoudre l’Assemblée et d’annoncer des élections législatives anticipées. Et ce à peine un an après une première dissolution qui fut, à l‘époque, déjà provoquée par les différents entre Ioulia Timochenko et le pro-occidental Viktor Iouchtchenko. Deux anciens alliés qui ne semblent plus s’entendre. On est loin de l’entente cordiale affichée durant la révolution orange de 2004.