DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les Etats-Unis réitèrent leur soutien "ferme" à la Géorgie

Vous lisez:

Les Etats-Unis réitèrent leur soutien "ferme" à la Géorgie

Taille du texte Aa Aa

Le vice-président des Etats-Unis Dick Cheney a fait étape jeudi en Géorgie, dans le cadre de sa tournée dans le Caucase, qui l’a précédemment mené en Azerbaïdjan. Cheney est le plus haut responsable américain à se déplacer dans ce pays depuis le début du conflit opposant la Géorgie à la Russie.

“L’Amérique va aider la Géorgie à se reconstruire, à retrouver l’une des croissances économiques les plus fortes du monde, a déclaré Dick Cheney. Le président Saakachvili et son gouvernement démocratiquement élu peuvent compter sur les Etats-Unis.”

“Nous sentons bien que nous ne sommes pas seuls, lui a répondu le chef de l’Etat géorgien. Nous sentons bien qu’une grande communauté de nations, de l’Union européenne aux Etats-Unis, au Japon, d’autres nations responsables, la Chine, soutiennent la Géorgie. Et je pense que nous allons prospérer et réussir.”

Mercredi, la secrétaire d’Etat américaine Condoleezza Rice a annoncé un “programme
majeur d’aide économique” à la Géorgie d’un milliard de dollars (près de 700 millions d’euros). Dont plus de la moitié doit être débloquée d’ici la fin de l’année. Alors que l’aide humanitaire américaine arrive actuellement à bord de navires de guerre. Conduisant le Premier ministre russe Poutine à estimer que les Etats-Unis jouent “un jeu dangereux”.

Ce jeudi, le vice-président américain Cheney a aussi insisté sur le soutien “ferme” de son pays à une adhésion de la Géorgie à l’Otan. “La Géorgie sera dans notre alliance”, a-t-il promis.