DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

TNK-BP : les actionnaires russes et britanniques du groupe pétrolier enterrent la hache de guerre

Vous lisez:

TNK-BP : les actionnaires russes et britanniques du groupe pétrolier enterrent la hache de guerre

Taille du texte Aa Aa

Après plusieurs mois de conflit, British Petroleum semble avoir fait la paix avec ses associés russes au sein du groupe pétrolier TNK-BP. Pour arriver jeudi à la signature d’un accord, BP a pourtant du céder à plusieurs exigences de ses alliés russes, parmi lesquelles le départ de l’américain Bob Dudley, l’actuel directeur de TNK-BP, avant la fin de l’année et la nomination d’administrateurs indépendants qui assureront le maintien de l‘équilibre des pouvoirs.

Ce protocole d’accord enterre la hache de guerre entre les actionnaires anglais et russes du groupe pétrolier. La compagnie britannique reprochait à ses partenaires d’orchestrer contre TNK-BP et ses dirigeants, une campagne de harcèlement impliquant les pouvoirs publics russes, alors que les actionnaires russes accusaient BP de gérer la coentreprise comme une filiale à 100%, reprochant à Bob Dudley de favoriser systématiquement le camp britannique.

Parallèlement à la refonte de la direction du groupe pétrolier anglo-russe, l’accord signé jeudi prévoit également une possible mise en bourse de 20% du capital de TNK-BP.