DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Angola : des élections dans la confusion

Vous lisez:

Angola : des élections dans la confusion

Taille du texte Aa Aa

Les premières élections législatives en Angola depuis 16 ans se déroulent dans une grande confusion, selon les observateurs de l’Union européenne, qui parlent de “chaos”, de “désastre”. En tout cas dans la capitale Luanda. Car les opérations de vote se dérouleraient relativement normalement dans le reste du pays.

Le leader de l’opposition Unita, Isaias Samakuva, qualifie la situation de “catastrophe complète” : des bureaux ont ouvert avec plusieurs heures de retard, et parfois il n’y a pas de listes électorales. Le chef de l’Etat Dos Santos estime en revanche que “Tout se passe bien”. Il évoque une “ambiance très fraternelle”. “Nous allons donner au monde un grand
exemple de civisme, de participation démocratique”,
a-t-il même ajouté.

Un observateur africain juge, lui, la situation globalement positive, étant donné le contexte. “L’impression est très positive si on tient compte de l‘échec des élections de 1992, du fait qu’on n’a pas voté ici depuis 16 ans. Alors, on peut dire que l’atmosphère est très calme.” Un porte-parole de la commission électorale a toutefois déjà annoncé que les bureaux de vote resteraient ouverts tant que des électeurs s‘étant déplacés n’auraient pas pu mettre leur bulletin dans l’urne. Les résultats ne seront, eux, pas connus avant au moins une semaine.