DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Immigration : L'Espagne veut calmer le jeu

Vous lisez:

Immigration : L'Espagne veut calmer le jeu

Taille du texte Aa Aa

Le gouvernement espagnol fait machine arrière. Il a promis aujourd’hui que des étrangers seront bien recrutés pour venir travailler sur son sol l’an prochain. Pas question, dit Madrid, de changer sa politique d’immigration.

La polémique est née après les propos du ministre du Travail. Il avait indiqué dans la semaine que l’embauche des travailleurs étrangers serait proche de zéro en 2009. ‘‘Il y aura bien des recrutements d’employés dans leurs pays d’origine, ceux dont on a besoin, a corrigé le vice-Premier ministre espagnol ce vendredi. De toute façon, nous ferons venir des saisonniers et les recrutements supplémentaires seront déterminés par les partenaires sociaux : les entreprises, les syndicats, les gouvernements régionaux, les mairies… Nous allons poursuivre notre politique. Rien ne va changer.’‘

Seuls les besoins du marché du travail dicteront donc l‘évolution du recrutement des travailleurs étrangers dans leur pays. Pour éviter l’immigration clandestine, l’Espagne a passé des accords avec plusieurs états. Mais l‘économie tourne au ralenti. En un an, 500.000 chômeurs supplémentaires ont été enregistrés. D’où la proposition de limiter l’embauche d’immigrés du ministre du Travail. Ses propos lui ont valu depuis les foudres des entrepreneurs, des syndicats et de plusieurs partis politiques.