DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Espagne veut réduire le nombre de travailleurs immigrés pour faire face à la crise

Vous lisez:

L'Espagne veut réduire le nombre de travailleurs immigrés pour faire face à la crise

Taille du texte Aa Aa

Le chômage est en hausse en Espagne. Madrid a décidé de fermer ses portes aux travailleurs immigrés pour tenter de réduire le nombre de demandeurs d’emploi. La mesure vise principalement les employés non qualifiés. Le ministère du Travail affirme qu’en 2009 le nombre de visas accordés sera proche de zéro. ‘‘Je travaille ici depuis 7 ans. Au début, il n’y avait que des Espagnols qui étaient embauchés. Mais depuis l’année dernière, il n’y a plus que des immigrés qui travaillent ici. Je trouve donc que cette décision est injuste’‘, raconte une employée d’une exploitation agricole venue d’Europe de l’Est.

200.000 personnes ont obtenu un visa de travail l’an dernier. Pour endiguer l’immigration clandestine, l’Espagne a signé des accords de recrutement avec certains pays. Les réviser ne sera pas une solution estime cette responsable du syndicat UGT. ‘‘Nous sommes d’accord pour que le volume de contrats à l’origine soit régulé. Mais c’est au marché du travail lui-même de le faire, et c’est déjà le cas.’‘

Le gouvernement prévoit également de donner une aide financière aux travailleurs qui retourneront dans leur pays d’origine, alors que 500.000 chômeurs supplémentaires ont été enregistrés depuis un an en Espagne. Un virage dans la politique d’immigration de Madrid, 4 ans après la régularisation de 700.000 sans-papiers.