DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Election présidentielle au Pakistan

Vous lisez:

Election présidentielle au Pakistan

Taille du texte Aa Aa

Qui pour succéder à Pervez Musharaf ? C’est la question à laquelle les parlementaires pakistanais devront répondre samedi. Le favori pour prendre la place du président démissionnaire n’est autre que le veuf de Benazir Bhutto, Asif Ali Zardari.

Bien que très impopulaire au Pakistan, il est le candidat de la coalition gouvernementale. Asif Ali Zardari représente pour beaucoup de ses concitoyens la corruption qui gangrène la vie politique du pays.

Surnommé “Monsieur 10%”, Zardari est une figure contestée jusque dans la rue.
Emprisonné 11 ans pour corruption et assassinat quand son épouse était au pouvoir, puis amnistié l’an dernier.

Pour autant, il est quasiment sur qu’il soit élu samedi par le Parlement et les quatre assemblées provinciales pakistanaises pour un mandat de quatre ans.

Mais sa tache s’avère difficile : la coalition au pouvoir est fragile, tout comme l‘économie.
Le pays est en proie à une vague terroriste sans précédent et la situation régionale particulièrement troublée.