DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Première visite d'un chef d'Etat turc en Arménie

Vous lisez:

Première visite d'un chef d'Etat turc en Arménie

Taille du texte Aa Aa

On appelle cela la diplomatie du football. Abdullah Gül est arrivé ce samedi à Erevan, en Arménie, la première visite d’un président turc dans ce pays devenu indépendant en 1991, après la chute de l’URSS. Il s’est entretenu avec son homologue Serge Sarkissian avant d’assister au match Arménie-Turquie, éliminatoire pour la Coupe du Monde 2010.

L’arrivée d’Abdullah Gül a été perturbée par des manifestants hostiles réclamant la reconnaissance du génocide. Un terme qu’Ankara rejette pour qualifier les massacres d’Arméniens commis par l’Empire ottoman durant la première guerre mondiale et qui aurait fait jusqu‘à un million et demi de morts.

Parmi les manifestants, beaucoup de militants nationalistes qui arboraient le drapeau arménien. Sur certaines pancartes, cette inscription : “Je suis un Arménien de Van”, référence à une ville de Turquie peuplée d’Arméniens avant 1915.

Cette visite pourrait ouvrir la voie à un rapprochement entre les deux pays qui n’entretiennent pas de relations diplomatiques. Abdullah Gül a d’ores et déjà invité son homologue arménien à venir assister au match retour en Turquie. La presse arménienne reste toutefois prudente sur la portée réelle de cette visite.