DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Erevan et Ankara tente un rapprochement

Vous lisez:

Erevan et Ankara tente un rapprochement

Taille du texte Aa Aa

Une poignée de main historique entre le président arménien Serge Sarkissian et le président turc Abdullah Güll. Ils ont assisté ensemble à une rencontre de football entre leur deux pays à Erevan. Le match Arménie Turquie comptait pour les éliminatoires du mondial 2010. Il s’est soldé par la victoire des turcs 2 à 0.

Abdullah Güll estime que cette visite a été fructueuse, soulignant qu’il avait de l’espoir pour l’avenir des deux pays, après une hostilité de plus de 90 ans. La crise entre la Russie et la Géorgie a convaincu Ankara et Erevan qu’il était temps de tenter un rapprochement. En effet les oléoducs et les gazoducs reliant la Caspienne au littoral turc contournent l’Arménie par le nord en traversant la Géorgie. L’Arménie pourrait donc fournir une voie de substitution attrayante pour l’acheminement d’hydrocarbures.

Reste que la question des massacres d’Arméniens par l’empire Ottoman au cours de la Première Guerre mondiale continue d’empoisonner les relations entre les deux pays. La Turquie continue de réfuter les accusations de génocide. Au stade Güll a été hué tout comme l’hymne turc. Seul signe d’ouverture, le président Sarkissian, a indiqué qu’il assisterait au match retour en octobre 2009.