DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ike poursuit sa course destructrice à Cuba

Vous lisez:

Ike poursuit sa course destructrice à Cuba

Taille du texte Aa Aa

Des inondations et des vagues de sept mètres de haut l’accompagnent. L’ouragan Ike qui survient seulement une semaine après le passage de Gustav sur l’ouest de l‘île a frappé hier soir l’est du pays, entraînant des rafales de vent jusqu‘à 260 km-heure et des pluies diluviennes. Plus d’un million de Cubains ont été évacués. Les dégâts sont très importants. Déjà, un millier d’habitations sont sinistrées.

A Varadero, la plus grande station balnéaire de l‘île, des dizaines de milliers de touristes étrangers étaient en cours d‘évacuation. “Qu’est ce qu’on va faire? J’en sais rien, explique une touriste. Je n’ai jamais vécu une situation similaire. Je pense que je devrais rentrer à mon hôtel parce que je commence à avoir un peu peur.”
“Allons nous en d’ici,” lance son fils.

En se déplaçant vers l’ouest de Cuba, Ike s’est affaibli, passant de catégorie 3 à 2 sur une échelle de 5, mais il pourrait gagner de nouveau en intensité dans le Golfe du Mexique en direction des Etats-Unis.

Hier, Ike avait déjà frappé Haïti faisant au moins 61 morts d’après les autorités. L’ouragan a semé la terreur dans des régions déjà dévastées par la dépression Hanna ces derniers jours. Son passage avait fait 500 morts dans la ville portuaire des Gonaïves.