DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Hip hop et Gershwin en ouverture de la Biennale de la danse de Lyon

Vous lisez:

Hip hop et Gershwin en ouverture de la Biennale de la danse de Lyon

Taille du texte Aa Aa

Un voyage dans le passé et dans l’univers des comédies musicales américaines des années folles: “Good Morning Mister Gershwin” a donné le coup d’envoi de la 13ème biennale de la danse de Lyon.

Ce spectacle signé de la compagnie française Montalvo-Hervieu figure parmi les quinze créations mondiales présentées lors de cet évènement qui fête cette année ses 25 ans. Occasion pour la biennale de faire un travail de mémoire. C’est justement le thème de cette édition 2008 baptisée “Retour en avant”.

Egalement présentée en ouverture de la biennale: une création aux accents totalement différents. “Agwa” (l’eau en portugais) est né de la rencontre de la compagnie brésilienne : Companhia Urbana de Dança avec le chorégraphe lyonnais Mourad Merzouki.
Dans cette pièce sur le thème de l’eau, dix danseurs de hip-hop font émerger sur des rythmes inattendus, une danse bourrée d‘énergie.

La Biennale de la danse de Lyon qui a invité cette année, plus d’une quarantaine de compagnies bat son plein jusqu’au 30 septembre, dans les salles de spectacle mais aussi dans la rue, à l’occasion du Défilé, la plus grande parade chorégraphique d’Europe.