DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Suppressions d'emplois chez Renault : la CGT appelle à une grève dès jeudi

Vous lisez:

Suppressions d'emplois chez Renault : la CGT appelle à une grève dès jeudi

Taille du texte Aa Aa

Après la confirmation en comité central d’entreprise mardi de 4.000 suppressions d’emplois en France chez Renault d’ici la fin avril 2009, le syndicat CGT appelle à une grève de protestation jeudi sur tous les sites français du constructeur automobile. Les 3.000 suppressions d’emplois sur la base de départs volontaires et les 1.000 suppressions de postes sur le site de Sandouville ont donc été confirmées.
“La recherche de la direction c’est de faire le maximum de profit avec très peu de véhicules, affirme Lionel Lepage CGT Renault . Alors que on pourrait faire l’inverse,c’est à dire fabriquer un peu plus, comme on peut le faire à l’etranger, et gagner un petit peu moins ce qui permettrait de maintenir l’emploi sur Sandouville”
Selon le document communiqué aux représentants du personnel mardi, la direction de Renault explique qu’elle n’a pas le choix. Le retournement accéléré des marchés pourrait menacer l’objectif de marge opérationnelle annoncé pour 2008. En clair : les profits ne sont pas à la hauteur des espérances : il faut donc réduire les coûts et la masse salariale. De 3,4 milliards d’euros en 2005, les prévisions de profits de Renault sont à 2 milliards et demi d’euros pour cette année.
Les ventes des nouveaux modèles sont décevantes et notamment al nouvelle version de la Laguna.
Le 24 juillet, Renault avait annoncé un sévère plan d‘économies comportant la suppression de 5.000 emplois en Europe. Le communiqué publié insistait sur la dégradation de l‘économie.