DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Tchad : inquiétudes sur l'efficacité des missions européenne et onusienne

Vous lisez:

Tchad : inquiétudes sur l'efficacité des missions européenne et onusienne

Taille du texte Aa Aa

Les missions de l’ONU et de l’Union européenne échouent à protéger les civils dans l’est du Tchad. C’est l’organisation humanitaire Oxfam qui l’affirme, rapportant des cas d’agressions, de vols, de viols et d’enrôlements forcés. Depuis le début de l’année, 3.000 soldats européens sont déployés au Tchad et en République centrafricaine pour tenter de protéger les civils qui ont fui leur domicile en raison des conflits au Tchad et au Darfour soudanais. Mais ces réfugiés seraient près d’un demi-million, et l’Eufor n’a pas les moyens de lutter contre le crime et le banditisme. Oxfam pointe surtout du doigt la lenteur de la mission de formation policière envoyée par les Nations Unies. Seuls 320 policiers tchadiens ont été formés jusqu’ici. Or ce sont surtout eux qui sont censés assurer la sécurité dans des camps de réfugiés bondés. L’organisation appelle à accélérer la formation et à dépêcher des policiers étrangers sur place.