DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Italie serre la vis contre la prostituion

Vous lisez:

L'Italie serre la vis contre la prostituion

Taille du texte Aa Aa

Un projet de loi vient d‘être adopté en Conseil des ministres qui l’interdit dans les lieux publics et vise aussi bien les clients des prostituées que les travailleurs du sexe.

Selon la ministre de la Parité, Mara Carfagna, le but est de lutter contre la traite des femmes :
“Avec cette méthode, nous voulons frapper très fort le marché de la prostitution à la racine, en punissant la prostitution dans la rue, qui est un endroit priviligié pour ces phenomènes honteux”.

Les clients risquent jusqu‘à quinze jours de prison et 3.000 euros d’amende.

Pour les proxénètes, la sanction peut être très lourde si les protitué(e)s sont mineur(e)s : jusqu‘à douze ans de prison et 150.000 euros d’amende.

Il y a en Italie jusqu‘à 70.000 travailleurs du sexe, dont le tiers seraient des étrangers.