DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le chef du gouvernement régional basque n'est pas résigné

Vous lisez:

Le chef du gouvernement régional basque n'est pas résigné

Taille du texte Aa Aa

Le Tribunal constitutionnel espagnol a rejeté jeudi le projet de référendum sur l’autodétermination du Pays basque espagnol. Qu‘à cela ne tienne ! Le chef du gouvernement régional basque Juan José Ibarretxe, depuis Vitoria, a invité les citoyens basques à saisir individuellement la Cour européenne des droits de l’Homme. “On ne se résigne pas, a-t-il déclaré, on va mettre en route une contestation pacifique mais très active sur le plan politique et juridique, afin de défendre nos droits là où c’est nécessaire”.

L’exécutif basque promet de rassembler tous les recours individuels des citoyens afin de les présenter le 23 septembre à la Cour européenne des droits de l’Homme à Strasbourg. “Monsieur Ibarretxe peut frapper à toutes les portes qu’il veut, a réagi la vice-présidente du gouvernement espagnol, mais nous, nous sommes convaincus que ceux qui respectent les procédures démocratiques, en particulier la Cour européenne des droits de l’Homme, n’accepteront jamais une atteinte à la loi”. Le référendum sur l’autodétermination est présenté par le gouvernement régional basque comme une première étape afin de sortir de quarante ans de fracture politique et de violence.