DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

XL dans la tourmente, sale temps pour le transport aérien

Vous lisez:

XL dans la tourmente, sale temps pour le transport aérien

Taille du texte Aa Aa

Le groupe britannique XL Leisure Group est la dernière victime du secteur. Le troisième tour-opérateur du Royaume-Uni a annoncé son placement sous administration judiciaire et l’annulation de tous ses vols à l’exception de ceux opérés par ses filiales française et allemande, maintenues en activité. Le PDG du groupe a justifié cette situation “ en raison de l’instabilité des prix pétroliers, qui n’ont fait que grimper, d’année en années, dit-il. Alors quand beaucoup de gens profitent des prix élevés du pétrole, voilà les répercussions de cette attitude : 1700 personnes potentiellement sans travail en Grande-Bretagne”

Le groupe a placé sur son site internet des instructions à l’intention de ses milliers de clients qui se trouvent bloqués un peu partout dans le monde. Des passagers qui ne comprennent pas :
“Pourquoi n’ont-ils pas ajusté leurs prix si c’est juste à cause de l’augmentation du pétrole ? demande un homme. Ils auraient dû prendre ça en compte quand ils vendaient leurs billets.”

Les filiales ne sont pas concernées par les malheurs de leur grande soeur. XL France, qui affiche des bénéfices, a assuré qu’une “nouvelle structure d’actionnariat” serait annoncée dans les prochaines heures.