DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le président bolivien décrète l'état d'urgence dans le nord du pays

Vous lisez:

Le président bolivien décrète l'état d'urgence dans le nord du pays

Taille du texte Aa Aa

Le président bolivien Evo Morales a décrété l‘état d’urgence dans le nord du pays, plus précisément dans la province de Pando. Cette région est en proie depuis plusieurs jours à de violentes manifestations de l’opposition qui ont fait une dizaine de morts.

En fait, le dirigeant socialiste est confronté à un mouvement de fronde mené notamment par des conservateurs. Il s’agit des gouverneurs de cinq provinces plutôt riches, dont celle de Pando. Ils exigent davantage d’autonomie, ce que refuse Evo Morales. Le président bolivien est soutenu par les paysans des hauts-plateaux de l’ouest.

Hier, il a rappelé que l’armée et la police ne devaient pas tirer sur le peuple. Il a surtout lancé un appel au dialogue à destination de l’opposition. Les tensions en Bolivie ont pris une tournure internationale, puisque mercredi, le président Morales a renvoyé l’ambassadeur américain en poste à La Paz. Il l’accusait de soutenir l’opposition. En réponse, Washington a expulsé l’ambassadeur bolivien.