DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Alitalia : Un accord mais toujours l'incertitude

Vous lisez:

Alitalia : Un accord mais toujours l'incertitude

Taille du texte Aa Aa

Les négociations se poursuivent aujourd’hui pour tenter de sauver Alitalia. La nuit dernière 4 syndicats ont signé un accord avec la Cai, l’alliance des repreneurs potentiels de la compagnie aérienne italienne.

Un accord qui permet à Silvio Berlusconi de sauver la face. Le chef du gouvernement avait promis de trouver des repreneurs italiens.

La Cai a proposé une avancée. La nouvelle compagnie embauchera 12.500 salariés. 1.000 de plus que ce qui était prévu jusqu‘à présent. 5.000 personnes devraient toutefois être licenciées.

5 syndicats ont refusé de signer cet accord. Ils représentent des pilotes, des hôtesses et des stewards et jugent que ce texte est une ‘‘provocation’‘.

‘‘Cette proposition est inacceptable sur bien des points et notamment sur le plan commercial, affirme le représentant d’un syndicat de pilotes. Elle ne prévoit rien pour le futur de la compagnie. Je ne sais pas ce qui va se passer. Nous essayons de trouver des solutions mais je n’ai que peu d’espoir d’aboutir.’‘

Cet après-midi, les syndicats non-signataires vont rencontrer les représentants du gouvernement. Alitalia, qui perd 3 millions d’euros par jour, pourrait rapidement suspendre ses activités, faute de liquidité pour payer son carburant. Tous les vols sont toutefois maintenus ce lundi.