DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les militaires russes démantèlent cinq postes qu'ils tiennent en Géorgie

Vous lisez:

Les militaires russes démantèlent cinq postes qu'ils tiennent en Géorgie

Taille du texte Aa Aa

Les soldats russes poursuivent le retrait de leurs positions en territoire géorgien. En vertu de l’accord négocié entre Moscou et l’Union européenne, les militaires russes doivent avoir démantelé au plus tard ce lundi, cinq postes qu’ils tiennent, notamment dans la région de Poti, sur la mer Noire.

Plus globalement, ils sont censés se retirer d’ici au 10 octobre sur leur positions antérieures au début du conflit. Ce sont donc des centaines de soldats russes qui sont en train de se replier vers l’Abkhazie. Cette province, ainsi que l’Ossétie du sud, a été reconnue comme “indépendante” par le Kremlin, fin août.

Le ministre russe des affaires étrangères s’est d’ailleurs rendu hier en Abkhazie. Sergueï Lavrov a été reçu par le dirigeant abkhaze Sergueï Bagapch.

Selon le chef de la diplomatie russe, tout ce qui se passe en Ossétie et en Abkhazie “ne relève pas de la compétence de la communauté internationale”. Et d’ajouter que ces deux républiques sont “souveraines”. Au passage, Sergueï Lavrov a précisé que Moscou souhaitait favoriser la libre circulation entre la Russie et les deux républiques.

Par ailleurs, les autorités géorgiennes vont accueillir aujourd’hui une délégation de l’OTAN.
Une visite prévue de longue date, mais qui s’annonce délicate dans le contexte actuel, car cela pourrait apparaître comme un soutien militaire à Tbilissi.