DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les ouvriers des chantiers navals polonais appellent de nouveau Bruxelles à sauver leurs emplois

Vous lisez:

Les ouvriers des chantiers navals polonais appellent de nouveau Bruxelles à sauver leurs emplois

Taille du texte Aa Aa

Le syndicat polonais Solidarnosc était devant les portes de la Commission européenne ce mardi. Environ 150 manifestants, des ouvriers des chantiers navals polonais, étaient venus réclamer le sauvetage de leurs emplois. Les trois chantiers en péril emploient 15.000 personnes, et Bruxelles doit se prononcer dans les prochaines semaines sur les plans de restructuration présentés par le gouvernement vendredi. La commissaire à la Concurrence Neelie Kroes a reçu une délégation et promis une réponse rapide : “Mes services sont conscients de l’urgence, et mes services et moi-même sommes conscients que l’incertitude dure depuis trop longtemps dans ce dossier. Les gens sont en droit d’attendre une décision rapide sur ce qui va se passer.”

Le chantier de Gdansk a déjà été privatisé et ceux de Gdynia et de Szczecin ont des repreneurs potentiels. Mais pour qu’il y ait reprise, il faut que la Commission juge les plans de restructuration à même d’assurer la viabilité des chantiers. Dans le cas contraire, les sites devraient rembourser plus de deux milliards d’euros d’aides publiques, et n’y survivraient certainement pas.