DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Bruxelles veut réduire drastiquement la flotte de pêche européenne

Vous lisez:

Bruxelles veut réduire drastiquement la flotte de pêche européenne

Taille du texte Aa Aa

La flotte de pêche européenne est toujours en surcapacité. C’est le constat sans appel du commissaire européen en charge du dossier. Joe Borg est bien décidé à relancer la réforme du secteur, au risque de mécontenter un peu plus une profession déjà mise en difficulté par la hausse des prix du carburant. La dernière réforme date de 2002, et même si des efforts ont été faits, notamment pour contrôler et sanctionner les prises illégales, le commissaire estime qu’il faut en passer par une réduction drastique de la flotte, 40% d’après ses estimations. Actuellement, quelque 88.000 bateaux de pêche sont recensés dans l’Union, et d’après les scientifiques, certaines espèces comme le cabillaud et le merlu sont menacées d’extinction dans les eaux européennes.

Bruxelles tente chaque année de diminuer les quotas autorisés, mais les ministres, qui ont le dernier mot, ont tendance à revoir les chiffres à la hausse. Ils se pencheront sur les propositions du commissaire fin septembre.