DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'assureur américain AIG se renfloue et la banque britannique Barclays se renforce

Vous lisez:

L'assureur américain AIG se renfloue et la banque britannique Barclays se renforce

Taille du texte Aa Aa

Le sauvetage de l’assureur AIG : American International group, a empêché une réaction en chaîne aux conséquences incalculables selon certains analystes. L’objectif de cette aide inattendue : rassurer les marchés et les clients. “Les américains ont la garantie que les détenteurs de police d’assurances sont protégés a affirmé le gouverneur de New York, que des emplois vont être sauvés et que les affaires vont continuer”.

AIG c’est du lourd, de l‘énorme !! 116.000 salariés : la plupart aux Etats-Unis, des actifs de 757 milliards d’euros et des pertes qui se montent à 13 milliards d’euros de puis le début de l’année.

La Fed qui était restée inflexible dimanche devant les difficultés de Lehman Brothers, a opéré mardi un virage à 180 degrés en octroyant un prêt de 85 milliards de dollars à l’ex N°1 mondial de l’assurance contre une participation de 80% dans son capital. “Le sauvetage de AIG par le gouvernement américain, affirme un stratégiste va faire l’effet d’un tranquillisant pour les marchés mondiaux, mais à long terme, une question reste : est-ce que ce type de sauvetage peut sauver le secteur financier dans son ensemble sur le marché américain ?”

Les conséquences d’une faillite de AIG auraient été largement plus dramatiques pour l‘économie américaine que la faillite de Lehman Brothers, c’est ce qui explique ce revirement de l’administration américaine. L’autre évènement d’importance ces dernières heures c’est le rachat par la banque britannique Barclays d’une partie des actifs de feu Lehman Brothers pour la modique somme de 1 milliard et 230 millions d’euros. Un joli coup pour les analystes. La filiale de Barclays, BarCap, va devenir la troisième banque d’affaires de Wall Street.