DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Porsche prend le contrôle de Volkswagen sur fond de crise familiale

Vous lisez:

Porsche prend le contrôle de Volkswagen sur fond de crise familiale

Taille du texte Aa Aa

La célèbre marque de voitures de sport a racheté ce mardi près de 5% d’actions du premier constructeur automobile européen. Une manoeuvre qui lui permet de disposer d’un peu plus de 35% du capital de sa consœur et d’en devenir majoritaire. Une aubaine pour Wendelin Wiedeking, le patron de Porsche soutenu par l’héritier Wolfgang Porsche.

Mais cette stratégie n’est pas pour plaire à Ferdinand Piëch, le président du conseil de surveillance de Volkswagen. Ce dernier n’est autre que le cousin de Wolfgang Porsche, ce qui ne l’a pas empêché de soutenir les syndicats de Volkswagen contre Wendelin Wiedeking.

Une guerre qui a permis mardi à l’action Volkswagen de bondir de 9,42% alors que celle de Porsche chutait de 1,75%.

En cause : la “loi Volkswagen” pour laquelle 40.000 salariés ont manifesté vendredi dernier, avec le soutien de Ferdinand Piëch. Un plan qui permet de lutter contre la main mise de Porshe sur sa firme mais aussi sur Audi, sa filiale haut de gamme.