DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un vent de panique sur les bourses

Vous lisez:

Un vent de panique sur les bourses

Taille du texte Aa Aa

Les marchés toujours dans la tourmente. Plusieurs banques centrales ont annoncé aujourd’hui qu’elles pourraient injecter plusieurs milliards de dollars pour soutenir les places financières. Jusqu‘à 40 milliards pour la BCE qui reste en alerte.

Dans le sillage de Wall Street, les bourses asiatiques continuait leur dégringolade aujourd’hui. Ce matin à l’ouverture, les places européennes accusaient le coup avec un CAC 40 à Paris sous les 4000 points.

A Moscou les cotations restaient encore suspendues ce matin. Malmenés par la baisse des cours du pétrole, les instances fédérales russes ont injecté des fonds pour arrêter la chute des marchés.

Dans l’urgence et consécutivement au sauvetage d’AIG et au rachat de Lehman brothers, Lloyds TSB a annoncé le rachat de sa consoeur Halifax Bank of Scotland. Le nouveau groupe devient numéro 3 des britanniques ex-aequo avec Barclays. Une décision précipitée par le plongeon de HBOS, le plus gros prêteur immobilier du royaume.

Les bourses retrouvent la dure réalité de la crise financière mondiale aujourd’hui après la brève euphorie de mercredi suite à l’intervention de la FED sur l’assureur AIG. Le Dow Jones a finalement perdu plus de 4% en fin de séance.

Les bourses se préparent en ce jeudi à une nouvelle journée noire.