DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Après sa victoire lors de la primaire du parti Kadima, le plus dur est à venir pour Tzipi Livni

Vous lisez:

Après sa victoire lors de la primaire du parti Kadima, le plus dur est à venir pour Tzipi Livni

Taille du texte Aa Aa

Former un gouvernement avant la fin du mois d’octobre et convaincre les israéliens qu’elle est capable de conduire son pays, seront ses deux prochaines missions. Son éventuelle accession au poste de Premier ministre ne laisse personne indifférent, les israéliens ont d’ores et déjà des avis très partagés.

“J’espère que Tzipi Livni aura assez de force pour pour diriger Israël. C’est un tâche difficile, et ça risque de l‘être encore plus car c’est une femme.”, déclare une habitante de Jerusalem.

Une femme aux idées bien arrêtées qui malgré l’inexpérience qu’on lui prête a assuré depuis mai 2006, le poste délicat de ministre des affaires étrangères. Une fonction qui l’a souvent amenée à prendre position, au grand dam de la plupart des colons.

“Cette élection ne nous réjouit pas du tout. Ce n’est plus la Tzipi Livni que nous avons connu.
Elle a fait des déclarations embarassantes dernièrement. Nous pensons qu’avec elle, Israël ne sera plus aussi fort. Nous sommes inquiets pour notre pays.” déclare un colon.