DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Des abattoirs européens pavés de bonnes intentions...

Vous lisez:

Des abattoirs européens pavés de bonnes intentions...

Taille du texte Aa Aa

Pour limiter les souffrances des animaux dans les abattoirs, Bruxelles propose une nouvelle réglementation. Les méthodes d‘étourdissement resteraient les mêmes car visiblement personne n’a trouvé d’alternative à l‘électrocution ou au gazage, mais leur pratique serait mieux encadrée. Ainsi, les fabricants devront fournir des instructions précises, les exploitants devront en évaluer régulièrement l’efficacité, le personnel devra être formé et les grands abattoirs devront même nommer un responsable du bien-être animal.
Chaque année, plusieurs milliards de volailles sont mises à mort dans les abattoirs d’Europe. S’y ajoutent près de 360 millions de porcs, moutons, chèvres et bovins, et 25 millions d’animaux tués pour leur fourrure, sans compter les vagues d’abattages massifs lors des épidémies. Pour entrer en vigueur, la proposition devra être acceptée par les Etats membres.