DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Brown joue son avenir politique au congrès travailliste

Vous lisez:

Brown joue son avenir politique au congrès travailliste

Taille du texte Aa Aa

Le congrès annuel du parti travailliste qui s’ouvre ce samedi à Manchester est à haut risque pour le Premier ministre britannique. Une douzaine d‘élus ont demandé l’organisation d’un vote lors de ce congrès sur le maintien de Gordon Brown à la tête du parti. Le sous-secrétaire d’Etat à l’Ecosse a démissionné pour obtenir un tel scrutin mais la direction travailliste rejette cette idée. Défiant les rebelles, Gordon Brown affirme qu’il est le mieux placé pour aider la Grande-Bretagne à traverser la crise économique actuelle.

Un sondage apporte de l’eau au moulin des dissidents travaillistes : il crédite le jeune David Cameron, chef du parti conservateur, d’une avance de 28 points sur Gordon Brown. Pour la directrice du magazine Time, qui a choisi David Cameron pour faire sa Une, “La zizanie au sein du parti travailliste a évidemment donné un coup de pouce au chef des conservateurs. Mais ce dernier est aussi parvenu à cette place par ses propres moyens”. Si la tendance se confirme, David Cameron peut envisager les prochaines législatives avec sérénité.