DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Fusillade raciste ou règlement de comptes ?

Vous lisez:

Fusillade raciste ou règlement de comptes ?

Taille du texte Aa Aa

Six personnes, pourquoi ? Incompréhension et colère au sein de la communauté immigrée de Castelvolturno, dans le sud de l’Italie, qui a perdu six de ses membres, tués par balles ce vendredi par des hommes toujours en fuite. Les six ressortissants, du Ghana, du Libéria et du Togo, ont été criblés de 130 balles de pistolet automatique.

La police parle d’un règlement de comptes lié au trafic de drogue. Les habitants du quartier, révoltés, démentent et parlent d’un acte raciste. Carabiniers et immigrés se sont affrontés non loin du lieu du drame. “Nous sommes en colère parce que nous avons entendu dire que c‘était à cause du trafic de drogue. Ce n’est pas vrai ! Ces gens étaient des travailleurs honnêtes, tous les six”. Si certains ont reconnu dans cette fusillade la signature du clan mafieux des Casalesi, elle est en tous cas la plus violente depuis des années.