DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Attentat suicide d'Islamabad : la piste d'Al-Qaïda

Vous lisez:

Attentat suicide d'Islamabad : la piste d'Al-Qaïda

Taille du texte Aa Aa

Les renseignements américains estiment déjà que l’attentat contre l’hôtel Marriott à Islamabad porte les marques distinctives d’Al-Qaïda. Un camion piégé, bourré d’une grande quantité d’explosifs. Un kamikaze. Une cible hautement symbolique : l’un des hôtels les plus luxueux de la capitale pakistanaise, sous franchise américaine, très fréquenté par la communauté internationale.

Le bilan de l’explosion qui s’est produite vers 20H00 samedi soir, et qui a déclenché un vaste incendie, ne peut être que provisoire. Entre 50 et 60 morts, au moins 250 blessés. De nombreuses personnes ont été prises au piège dans les chambres et restaurants de l’hôtel. L’incendie est maintenant éteint mais l’hôtel Marriott d’Islamabad est tellement détruit qu’il menace de s’effondrer. Le cratère qui reste dimanche matin devant l’entrée fait six mètres de profondeur.

“Le terrorisme est un cancer au Pakistan, a déclaré le nouveau président Asif Ali Zardari dans un discours durant la nuit, nous sommes déterminés à débarrasser le pays de ce cancer”. Le chef de l’Etat avait tenu le même discours quelques heures avant devant le Parlement. Le Pakistan connaît une vague d’attentats suicide sans précédent depuis plus d’un an : elle a fait 1.200 morts.