DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Crise financière : les Européens cherchent la parade

Vous lisez:

Crise financière : les Européens cherchent la parade

Taille du texte Aa Aa

Lehman Brothers… Un symbole des convulsions qui agitent la planète finance. Faut-il comme aux Etats-Unis financer massivement un plan de secours ? Les Européens n’y pensent pas encore. La France, qui préside l’Union, propose d’organiser un sommet au niveau du G8 pour tirer les leçons de la crise. Le Parlement européen a de son côté voté deux rapports pour introduire sur les marchés plus de transparence. Quant au commissaire aux Affaires économiques Joaquin Almunia, il s’inquiète des répercussions sur la croissance : “Le manque de transparence dans le système et l’incapacité des organes de contrôle à dresser un tableau réaliste et complet de la situation ont conduit à une perte de confiance dramatique.”

Les eurodéputés appellent la Commission européenne à faire des propositions avant la fin de l’année pour réglementer davantage le secteur financier, avec ou sans les Etats-Unis. Le commentaire de l’eurodéputé Kurt Joaquim-Lauk : “La domination américaine dans l‘établissement des normes sur le marché international est à mon sens terminée. Je pense que nous devons réfléchir à ce qui est bon pour l’Europe et pour le marché international. Nous voulons garder un système ouvert, un système de marché, mais nous devons changer certaines règles ou du moins certains cadres de fonctionnement.”

Mieux encadrer les acteurs des marchés financiers, y compris les fonds spéculatifs. C’est ce que réclame le Parlement européen. Parmi les mesures proposées : des exigences minimales de fonds propres et une plus grande transparence sur l’endettement des établissements, leurs sources de capitaux et leurs actionnaires.