DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La disparition de Paul Newman, homme aux multiples facettes

Vous lisez:

La disparition de Paul Newman, homme aux multiples facettes

Taille du texte Aa Aa

Paul Newman, c’est une filmographie impressionnante. Elle commence en 1954 et s‘étale sur plus d’un demi-siècle. Avec une soixantaine de films à son actif. Comme ce Butch Cassidy et le Kid, en 1969.

Paul Newman, c’est un regard légendaire, deux yeux bleus plantés au milieu d’un visage de grand séducteur. En 1990, le magazine People le classe parmi les 50 plus beaux hommes du monde. En 1995, le magazine Empire en fait l’un des 100 acteurs les plus sexys de l’histoire du cinéma.

Lorsqu’il débute au cinéma dans les années 50, après avoir tenté sa chance au théâtre, on le compare voire on l’oppose volontiers à Marlon Brando, de quelques mois son aîné.

Paul Newman, c’est aussi bien sûr L’Arnaque, avec son compère Robert Redford, en 1973. Ce sont deux
Oscars dans les années 80. D’abord, pour récompenser l’ensemble de son parcours au cinéma.
Et, l’année suivante, il reçoit l’Oscar du meilleur acteur pour son interprétation d’un pro de… l’arnaque, dans La couleur de l’argent, de Martin Scorcese. Il est aussi réalisateur, scénariste,
producteur.

Paul Newman, c’est un homme engagé politiquement : au côté du Parti démocrate, dans le Mouvement pour les droits civiques, pour le désarmement nucléaire. Il s’est également investi dans des actions humanitaires. En Irlande, il avait racheté et aménagé un manoir pour offrir des vacances d‘été à des adolescents malades. Il avait aussi créé une entreprise de produits alimentaires et une Fondation pour en exploiter les bénéfices, au profit d’actions caricatives.

Autre facette, autre passion : le nom de Paul Newman est associé à la compétition automobile. Pilote, il termine deuxième des 24h du Mans, en 1979. Il crée aussi une écurie, dont les voitures disputent des courses à Indianapolis. Et, à 70 ans, il avait repris le volant aux 24h de Daytona, au côté du Français Sébastien Bourdais.

Paul Newman avait six enfants. Marié deux fois, il aura formé avec une autre star du cinéma américain, Joanne Woodward, elle aussi oscarisée, l’un des couples les plus durables d’Hollywood – 50 ans de mariage.