DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le régime bélarusse attendu au tournant par l'UE

Vous lisez:

Le régime bélarusse attendu au tournant par l'UE

Taille du texte Aa Aa

Le changement d’image du régime présidentiel est en jeu au Bélarus. Alexandre Loukachenko, qui règne sans partage sur l’ex-république soviétique depuis 14 ans, assure que tout a été mis en oeuvre pour assurer des législatives équitables. Pour adoucir également le tableau, le président s’est fait accompagner de son jeune fils pour voter.

“Il doit y avoir une opposition, elle joue un grand rôle dans notre société, affirme désormais Alexandre Loukachenko devant les caméras. Mais cette opposition ne peut pas être financée à 100% de l’extérieur”. Il y a encore peu de temps au Bélarus, l’opposition était bâillonnée. Mais le président a fait un geste en direction de l’Union européenne : il a libéré certains prisonniers politiques. “L’Occident a fait un pas vers le régime bélarusse, réagit l’un de ces ex-prisonniers, Alexandre Kozouline, alors le régime doit maintenant opérer de véritables changements”.

C’est pour cela que l’Union européenne va examiner de près les résultats de ces législatives. 477 délégués de l’OSCE sont sur place pour assister au comptage des voix. Une avancée de la démocratie permettrait une levée des sanctions qui empêchent actuellement quarante responsables du Bélarus de voyager dans l’Union.