DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Economie: Fortis au coeur de toutes les attentions

Vous lisez:

Economie: Fortis au coeur de toutes les attentions

Taille du texte Aa Aa

Les autorités belges et néerlandaises multiplient les rencontres pour tenter de sauver le bancassureur en pleine crise de confiance. Les groupes français BNP Paribas et néerlandais ING sont les candidats les plus sérieux à un rachat de tout ou partie de Fortis mais ils exigent des garanties d’Etat. Le temps presse, une solution est mécessaire avant la réouverture de la bourse lundi matin.

En Grande-Bretagne, la crise financière aurait fait une nouvelle victime. Le gouvernement s’apprêterait à nationaliser la caisse de crédit Bradford & Bingley et cherche à vendre certaines de ses activités à d’autres établissements. David Cameron, leader de l’opposition conservatrice: “Il est nécessaire d’agir très vite pour qu’il soit absolument clair que l‘épargne des gens soit à l’abri. Nous avons besoin d’un système de protection des dépôts, nous avons offert au Premier ministre la possibilité de légiférer à ce sujet. Nous avons aussi besoin de donner à la banque d’Angleterre de nouveaux pouvoirs”.

Un plan de sauvetage est attendu avant lundi matin. Si Bradford et Bingley disparaît, elle sera la quatrième banque britannique à subir ce sort cette année.