DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le Conseil de l'Europe envisage des sanctions contre les représentants russes

Vous lisez:

Le Conseil de l'Europe envisage des sanctions contre les représentants russes

Taille du texte Aa Aa

Une manifestation d’Ossètes a eu lieu lundi à Strasbourg, devant le Conseil de l’Europe pour dénoncer les crimes commis par les forces géorgiennes durant le conflit du mois d’août. Ces Ossètes résidant surtout en France et en Allemagne arboraient les couleurs de leur région reconnue comme Etat indépendant par les Russes.

Dmitri Ambartsoumov, de l’ONG “Oseetia accuses” a expliqué : “ Nous voudrions montrer au Conseil de l’Europe que tout d’abord il faut vraiment déclarer notre indépendance ici : il faut faire ce pas indispensable parce que la Russie a fait ça pour vraiment défendre notre pays, notre peuple, parce que début août 2000 Ossètes ont été tués.”

La session plénière de l’assemblée du Conseil de l’Europe vient de débuter. Certains de ses membres sont bien décidés à sanctionner la délégation russe, à l’instar du Britannique Denis MacShane : “ Que des pays soient impliqués dans des guerres, des actes de brutalité comme la France pendant l‘ère coloniale, la Russie en Tchétchénie, peut-être même la Grande-Bretagne en Irlande du Nord, c’est une chose. Mais jamais jusqu‘à présent un membre du Conseil de l’Europe n’avait voté la partition d’un Etat membre. Nous nous devons de réagir.”

Certains souhaiteraient voir les représentants russes privés de leurs droits de siéger et de voter. En fait, la sanction devrait être symbolique compte tenu de la culture du dialogue et du consensus qui prévaut au sein de l’institution.