DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Fortis gêné par le marché pour céder sa division gestion d'actifs

Vous lisez:

Fortis gêné par le marché pour céder sa division gestion d'actifs

Taille du texte Aa Aa

La nationalisation partielle et soudaine de la banque belgo-néerlandaise Fortis dimanche dernier continue mercredi à faire parler d’elle mercredi : en effet le groupe financier vient de décider la suspension de trois milliards d’euros de cessions d’actifs. Fortis a notamment renoncé à vendre la moitié de sa division gestion d’actifs au groupe chinois Ping An Insurance pour 2,15 milliards d’euros. Raison invoquée par Fortis : “les graves perturbations du marché et l’incertitude actuelle des marchés de capitaux mondiaux”.